• Ecosse jour 10

    Direction ABERDEEN par les montagnes du centre.  Des travaux sur la route de TOMINTOUL nous obligeront à faire du tourisme rural au cul de la voiture de la poste. La factrice, en cours de tournée, a aimablement proposé de nous guider par les cours de fermes et chemins presque creux  afin de suivre notre itinéraire.

    Nous allons laisser la distillerie de TOMINTOUL derrière nous et prendre notre café à LECHT SKI CENTER. Hé oui, une station de ski perdue en pleine montagne, en même temps quoi de plus normal. Il y fait froid l'hiver, il neige souvent et c'est en montagne. J'ai de ces préjugés sur les écossais... m'enfin. 

    La route est très agréable, avec une grosse chaleur quand nous abordons la descente indiquée à 20%. Plus que le taux de la pente c'est le passage brutal du plat à cette pente prononcée qui fait remonter l'estomac. Courses et pique nique à BALLATER, riche cité ou une part de la noblesse écossaise possède un pied à terre. La famille royale britannique y possède le château de BALMORAL. Invités, nous étions, il est, n'est-il pas? Nous serons hélas contraints de décliner l'invitation à une cup of tea du prince Charles, passionné de moto et de Bretagne. En fait nous n'aimons pas le thé.

    ABERDEEN, cité toute grise, très propre, toute bien rangé, toute comme il faut. Et riche en plus, car en face on y trouve du pétrole. Par contre nous faisons un retour à la civilisation. Ou va t'on pouvoir garer les motos? Ben oui, ça peut paraître bizarre, mais comme il n'y a rien de garé sur les trottoirs, qu'il n'y a pas non plus de places de stationnement au bord des rues.  Nous opterons pour un stationnement à la sauvage près du port en essayant de limiter la gène des usagers et en espérant que la fourrière est en panne. La bière au pub sera, elle, très appréciée.

    Nous n'allons pas trainer dans cette ville qui nous parait froide et sans âme. Nous rentrerons par une autre route après avoir fait le tour du centre ville en moto. Et nous perdrons Pascal qui rentrera en solitaire.

    En fait, journée un peu décevante, il est vrai qu'après la côte nord ouest, cette région peut paraître fade. Et pourtant nous avons emprunté les routes vertes de la carte Michelin.

    Ecosse jour 10

    Ecosse jour 10

    Ecosse jour 10

    Ecosse jour 10

    Ecosse jour 10

    Ecosse jour 10

    Ecosse jour 10

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :