• 23 octobre TARIFAAAAAAAAAAAAAA

    309 kms ce jour, 2200kms depuis notre départ de Rennes

    jour 5 TARIFAAAAAAAAAAAAAA

     

    La journée a bien commencé, par un beau soleil. Mais très vite on a vu arriver par le sud ouest des nuages plus sombres. 

    Le trajet du jour nous fait passer par de belles routes au nord de notre camping, avant de bifurquer vers l'ouest, vers Ronda. Nous y arrivons sous des trombes d'eau et de grosses rafales de vent. François et moi connaissons la ville, mais nous allons quand même y faire un petit tour à pied, casque sur la tête et combinaison pluie sortie. La police locale nous a aimablement indiqué un coin pour garer les motos. Dommage, cette pluie, pour le flux de touristes asiatiques. Ils vont avoir du mal à croire que l'Andalousie souffre de sécheresse.  Café dans un bar avant de prendre la route de Tarifa, pointe ultime au sud de l'Espagne.  La A369 est magnifique, parait-il. Pour nous ce sera 80kms en 2h00, visibilité moins de 100m, pluie diluvienne et vent au diapason. C'est marrant mais on n'a pas envie de faire le con avec ces rigoles d'eau qui traversent la route.

    Quoi visiter à Ronda, Andalousie

     

    Arrêt repas dans un de ces multiples restaurants qu'on retrouve au bord des routes espagnoles, on y mange bien pour un tarif très raisonnable. Et là on  a affaire à un patron marcheur qui a fait le Camino de Santiago plusieurs fois. 40 kms par jour sur 1200 kms. Chapeau. Ce n'est pas la grosse affluence, mais il est tôt pour un dimanche. 

    Arrivée sur la côte. La pluie a cessé mais le ciel est toujours chargé. 

    Premier arrêt photo au col au dessus de TARIFA, on y vois un peu la côte africaine. Puis descente vers la ville. C'est une ville qui sent déjà l'Afrique. La pointe la plus au sud est le phare au bout de la presqu'île. Dommage car il faut y aller à pied. Abandonner les motos chargées? L'environnement ne nous incite pas à laisser le matériel  en libre service.  On va donc faire quelques photos et remonter vers la vieille ville. Je m'éloigne quelques minutes et trouve un énergumène bien bourré qui touche a tout sur la moto. Je vais avoir du mal à m'en débarrasser et la paire d'ensalada de hostias ( paire de baffes) n'est pas loin quand il touche à mes commandes la moto démarrée.

    On reprend la route vers l'ouest. L'idée étant de rejoindre Marbella en passant par Gibraltar qui devrait être à la limite de la dépression très creuse qui arrive côté ouest du détroit.  Arrêt photo au col. On y voit un peu plus clair côté africain.

    Gibraltar: grosse queue à la frontière, nos amis anglais ont peur des migrants?  Du coup , on reste côté espagnol, et on trouve un camping usine vers Marbella je crois, près de la plage.

    Il y a encore du monde. On pique la tente juste avant la pluie et faisons connaissance avec Catherine et Jeff, nos voisins, couple belge qui nous hébergera sous l'auvent du camping car le temps du repas, alors qu'il pleut. Ils font un grand tour de l'ouest, France , Portugal et Espagne en 6 mois. Catherine est motarde et s'occupera de charger nos intercos pendant la nuit. Sympa.

    " Ben les gars, vous n'allez pas rester dehors quand il drache"  On n'ose pas lui dire non quand il recommence à pleuvoir le matin.  C'est ça l'hospitalité belge. Un grand merci à tous les deux.

    23 octobre TARIFAAAAAAAAAAAAAA

    23 octobre TARIFAAAAAAAAAAAAAA

    23 octobre TARIFAAAAAAAAAAAAAA

    23 octobre TARIFAAAAAAAAAAAAAA

     Et dans notre dos, la côte africaine. Tu fais quoi l'année prochaine François ?

    23 octobre TARIFAAAAAAAAAAAAAA

     

    l'Afrique, avec un rayon de soleil.

    23 octobre TARIFAAAAAAAAAAAAAA

     Voila, on y est, il n'y a plus qu'a remonter.

    23 octobre TARIFAAAAAAAAAAAAAA

     

    23 octobre TARIFAAAAAAAAAAAAAA

    23 octobre TARIFAAAAAAAAAAAAAA

    23 octobre TARIFAAAAAAAAAAAAAA

     La pointe extrême, c'est le phare, mais difficile de laisser les motos chargées sans surveillance. 

    23 octobre TARIFAAAAAAAAAAAAAA

     

    23 octobre TARIFAAAAAAAAAAAAAA

     Le rocher, il faut montrer patte blanche pour y entrer. 

    23 octobre TARIFAAAAAAAAAAAAAA

     Catherine , la motarde belge , et Jeff. Profitez bien de la vie, les amis.

     23 octobre TARIFAAAAAAAAAAAAAA

     

    J'ai proposé à Jeff de lui laisser mon sac jaune et de partir avec sa jolie passagère super sympa. Il n'a pas voulu. Pas joueur le policier belge, mais j'espère avoir l'occasion de leur offrir quelques crêpes et un verre de cidre quand ils viendront en Bretagne.

    23 octobre TARIFAAAAAAAAAAAAAA

     

     


  • Commentaires

    1
    Catherine
    Samedi 26 Novembre 2016 à 18:46

    Votre Blog est super bien fait!!! Ce fut un réel plaisir de vous rencontrer et nous n'hésiterons pas à vous contacter lorsque nous viendrons près de chez vous. D'autant plus que j'adore le cidre et les crêpes bretonnesyes

    A bientôt

     

    Catherine

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :