• 19 avril

    BIN EL OUIDANE - BENNI MELLAL - KHENIFRA - AZROU

    https://www.openrunner.com/r/9892611

    Quand Philippe est rentré des sanitaires, il m'annonce que le patron réclame 10 dirhams par personne pour la douche. Il commence à me courrir ce gars. Nous allons partir en le laissant méditer sur la bonne gestion d'un camping et le respect de la clientèle. Toute la police marocaine est à nos trousse depuis pour une dette de 3€.

    On passe la montagne pour rejoindre la plaine à OULED MBAREK. C'est sans aucun doute le vrai grenier du Maroc. Des canaux d'irrigation et des plantations d'oliviers,  citronniers, orangers. La région est riche. Café et pause photo avec 2 mômes qui se feront tirer le portrait sur les motos. Ça ne coûte rien et ça fait plaisir .

    Traversée de BENI MELLAL par les quartiers glauques. C'est une spécialité de François. Le quartier des casses automobiles ou on trouve tout ce qu'il faut pour transformer une authentique 4L en mutant Mercedes.  Puis plus loin ce qui semble être une braderie bordélique ou nous apparaissons comme des chiens dans un jeu de quille. Il aime ça, le père François. 

    Nous allons trouver à manger, un excellent repas de brochettes, dans une station service. L'itinéraire n'a pas été préparé à l'avance, la seule chose que nous visons, c'est le camping émirate à AZROU.

    Entre KHENIFRA et AZROU, nous passerons par la montagne par la P7311. Encore des paysages sublimes et en haute montagne, ce qui semble être des zones de transhumance pour les troupeaux. Il fait assez froid et humide, mais il y a beaucoup de monde dans la zone, sans doute pour s'occuper des troupeaux. La terre et les maisonnettes font penser aux vieilles pauvres bâtisses que l'on pouvait rencontrer en Irlande. Et au milieu de ce paysage rude, une belle école et une toute aussi belle mosquée. Les enfants sont pauvrement vêtus, mais l'école fonctionne, c'est le plus important.  

    Au camping, il y a de l'herbe. Non, pas celle qu'on fume, celle pour piquer la tente. Il y a des douches chaudes, il y a un succulent poulet frites olives pour 200 dirhams avec 3 bières. Et 3 filles du pays basque qui voyagent en camion. On va manger sous la tente berbère du camping car il fait froid. Et cette nuit sera elle aussi bien fraîche. Babigros et paire de chaussettes obligatoire. Nous sommes en altitude. 

     

    19 avril

    19 avril

    19 avril

     

    19 avril

    19 avril

     

    19 avril

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :