• 12 avril

    ZAGORA - M'HAMID - ZAGORA - FOUM ZGUID

     

    https://www.openrunner.com/r/9887566

     

    Aprés le passage du col , dans le Jbel Bani, les panneaux sont clairs. Vous entrez dans le désert, préservez l'écosystème et ne vous aventurez pas sans eau. 

     

    La sortie vers le sud de Zagora me laisse d'abord un peu sur ma faim. Il y a bien des hôtels envahis par le sable, une 2cv qui expose sa carcasse et surtout cette fresque murale : Tombouctou 51 jours... de dromadaire évidemment. La route de M'HAMID est l'antique piste des caravaniers entre la riche vallée du Drââ et la belle Tombouctou. On rêve un peu. Et en même temps on se sent tout petit et vulnérable dans un décor aussi épuré et dur.  A TAGOUNITE, on pourrait s'attendre à entendre Ennio Moricone et son harmonica,  poussière, décor de western, vieilles guimbardes. C'est le domaine de la débrouille, on dirait. La route s'enfonce dans le désert en  passant par des zones ou poussent des palmiers. Quelques belles casbahs accueillent les touristes en mal d’exotisme. Certaines avec piscine et vue sur les dunes. On croit rêver.

    Le long de la route des système pour tenter de retenir le sable afin qu'il ne recouvre pas la chaussée. 

    Et tout au bout,  M'HAMID, un rond point, des restos et la piste cabossée qui traverse la bourgade pour venir se perdre dans le désert. C'est le domaine du 4x4. Plein de propositions pour expéditions et nuits dans le désert. La prochaine fois peut-être. Pour nous et nos motos, c'est un cul de sac. Nous allons nous perdre dans une petite voie latérale et rencontrer des enfants qui courent pieds nus. François fait le distributeur de bonbons.  

    Repas chez un Hollandais qui a acheté une casbah un peu à l'agonie et qui la remonte sur un modèle européen, avec les tarifs en rapport. Pas encore rentable mais ça viendra.

    Retour vers ZAGORA et direction ouest par la N12. Encore une fois la piste a laissé la place à une belle route bien agréable, d'autant qu'elle est longée par une piste. ça permet de combiner off road et route sans problème. Au milieu d'espaces désertiques, des champs de pastèques, approvisionnés en eau par des forages. Nous en verrons des centaines sur les 120 kms du parcours. 

    Pas de camping ce soir. Nous louons un 2 pièces à l'auberge Sable d'Or en sortie de Foum Zguid. Saïd, le jeune patron nous fait visiter son auberge à vocation écologique. 300 dirhams pour la nuit, et des couchages confortables. Je lui conseille de chercher à rejoindre un site d'accueil motard car il a ce qu'il faut pour recevoir des groupes. Repas du soir en centre ville, brochettes, thé, et un adolescent consciencieux qui fait le service avec qui nous parlons scolarité. Il veut être professeur, plus tard, beau projet pour cet ado qui tranche avec tous les connectés au smartphone que nous voyons. Son oncle qui tient le restaurant nous invite à prendre le café en partant demain matin, hospitalité marocaine. 

    Une belle journée et une belle soirée. Demain, c'est Ouarzazate.

     

    12 avril

    12 avril

    12 avril

     

    12 avril

     

    12 avril

    12 avril

     

    On est au bout du bout. 

     

    12 avril

     

    12 avril

    12 avril

    12 avril

     

     

     

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :